78°Nord – Take your mark

Take your mark
Voilà un an que j’attends ce voyage. Lors de l’ascension du Kili l’année dernière, le récit d’Enrique sur le Spitzberg m’a fait rêver. Au retour de Tanzanie je savais que ma prochaine destination serait les terres polaires, et nous y sommes !


Une semaine en camp de base au glacier de Svéa où randonnées et kayak de mer rythmerons mes journées.
Me voici donc dans la navette qui m’emmène à l’aéroport. Je pense n’être jamais partie aussi sereine. Le sac s’est fait rapidement et facilement, comme une certaine habitude.
J’embarque donc toute seule pour Oslo et retrouve deux de mes coéquipières de la semaine à mes côtés. Les 5 heures d’escale nous laissent le temps de faire connaissance. Puis nous embarquons pour Longyearben. La ville la plus importante du Spitzberg, 2000m habitants, située au 78ème parallèle nord, à 1300km du pôle.

A l’enregistrement de mon billet j’ai pris soin de prendre une place hublot comme toujours. Je voulais observer ce jour continu. C’est étrange cette sensation que le jour ne décline pas, j’ai l’impression que nous volons en direction du soleil et pourtant il est près de minuit à nos montres. Nous atterrissons enfin au Slavbard, archipel sous autorité Norvégienne dont Spitzberg fait parti.
Le jour persiste comme une fin d’après midi d’été. L’excitation de la destination et le manque de repère temporel ne me font pas ressentir la fatigue.

Je récupère mon sac et retrouve mon groupe au complet. Nous serons finalement que quatre durant cette semaine. Je ne sais quoi en penser, un avantage ?
La réception se passe bien, nous prenons place dans notre chambre commune dans une des guests house de la ville et dinons une dernière fois.
Nous partons finalement nous coucher, il est 2h du matin, il fait jour dehors.

1309km Nordpolen